Les hauts lieux cathares vus de l’autoroute

En voiture ! Direction les pays cathares. La radio diffuse “Les Chevaliers cathares” de Francis Cabrel. Sur une aire d’autoroute, cette œuvre porte les noms des châteaux cathares. Visite guidée !

abbe_pacha257Dégourdissez vos jambes sur l'autoroute des vacances. Escaladez les hauts lieux des pays cathares..jpg
Un enfant grimpe sur une stèle de l’aire d’autoroute A61 Puech-Loubat à côté de Narbonne (Aude) – Photo : André Abbe
Francis Cabrel est mon chanteur francophone préféré devant Charlebois.
Francis Cabrel et sa guitare – source : Twitter

Francis Cabrel vient d’enregistrer une chanson en occitan que je n’ai pas encore pu écouter car les disquaires étaient fermés et moi je suis toujours confiné. Cette nouvelle m’a fait repenser à une magnifique chanson de Francis Cabrel que j’écoute de temps à autre “les Chevaliers cathares” qui évoque un monument se trouvant sur un parking d’autoroute quelque part en Occitanie.

Les Veilleurs Cathares, Narbonne, Aude
Une curiosité : les “veilleurs cathares” de l’autoroute A61 avait été taggés par des activistes en 1997. Photo : MFB

De fil en aiguille, je me suis souvenu d’une photo de mon fils François, âgé d’une huitaine d’années à l’époque, que les passadociens connaissent bien. Il y escalade un monument consacré aux hauts lieux du catharisme : Peyrepertuse, Queribus, Couiza, Minerve…

Nous partions en voyage en famille, ça fait un certain temps. Je ne l’avais pas vu entreprendre cette escalade sinon je l’en aurais empêché. Il aurait pu tomber et se blesser…

Château de Quéribus – Photo : BlueBreezeWiki

A la longue la grimpette des enfants a dû abimer le monument. Vous me direz quel esprit biscornu a eu l’idée d’installer à cet endroit un mur d’escalade aussi tentant et vous aurez raison.

Un bon tiers de siècle plus tard, j’aimerais revoir ce monument, je ne sais plus exactement où il se trouve, dans l’Aude peut- être. Quelqu’un saura parmi nos lecteurs.

Tuez-les tous ! Dieu reconnaîtra les siens !

Les cathares sont un sujet qui passionne toujours et les avis sont partagés. La garouille vient du concile de Saint Félix de Caraman (aujourd’hui de Lauragais).

Le clergé cathare s’y serait réuni en 1167, en fait il s’agirait d’un faux rédigé par leurs adversaires pour montrer combien ils étaient dangereux.

jean marie borghino

Pour les uns les cathares étaient de bons chrétiens, rejetant une église catholique riche détournée du message du Christ, désirant revenir aux sources des Evangiles. Pour les autres, les cathares étaient des manichéens, héritiers des zoroastriens persans et des bogomiles bulgares, professant le combat du bien contre le mal.

Pour les uns et pour les autres, le corps est le tombeau de l’âme.. et je suis assez d’accord avec cela.

raconte moi l’histoire

Que ceux que le catharisme intéresse ne m’en veuillent pas d’avoir écrit un texte trop expéditif, des tas d’ouvrages passionnants existent sur le sujet, leur liste est facile à trouver.

André Abbe

À lire, à écouter, à visiter
  • Écoutez l’album de Francis Cabrel sorti en 2020 À l’aube revenant
  • Lisez l’interview de Francis Cabrel en octobre 2020 avec sa citation au journal de 20h : “Le français a tout écrasé, et surtout s’est extrêmement centralisé. Il faut qu’on retrouve nos caractères profonds, chaque région a ses coutumes, sa langue, sa cuisine, ses paysages, il faut appuyer là dessus”
  • La route des châteaux cathares :
La route des châteaux cathares – Source : Pinpin

%s

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Préférences de confidentialité
Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous proposons.