Deux frères morts à la guerre….

Ils sont les frères de mon arrière grand mère maternelle.
Jules
Louis

Jules Fabre est né en 1879 à Gonfaron et Louis est né en 1897 à Toulon, ils ont 18 ans d’écart.

Jules engagé dans la marine est second mécanicien quand il disparaît lors du torpillage du vapeur St Simon en avril 1917 au large de Bizerte en Tunisie, par l’UC37 commandé par un as de la chasse sous marine allemande Otto Laundburg.

Il est titulaire de la Légion d’Honneur et de la Croix de guerre avec palmes et étoile de bronze délivrées à titre posthume.

Louis est fantassin quand il tombe presque à la fin de la guerre en septembre 1918 à Feuilly dans l’Aisne.

Il est cité à l’ordre de sa division le 21.11.1917 et décoré de la Croix de guerre avec palmes et étoile d’Argent.

“A eu une très belle attitude au cours des durs combats du 23 au 26.10.1917 pour la conquête de l’éperon et du village de Pargny-Filain”

l’épopée du St Simon

https://www.histomar.net/GSM/htm/simon.htm

Claude Boyer

Photos : personnelles

  • L’auteur est responsable du contenu qu’il/elle publie (texte, vidéo, photo, commentaire...) et accepte la charte éditoriale Passadoc. Passadoc n’est pas responsable de ce contenu. Si vous jugez ce contenu illicite, contactez Passadoc par e-mail info@passadoc ou par Messenger m.me/passadoc
  • Ligne éditoriale : https://passadoc.fr/charte-de-confidentialite-2/
  • Facebook : https://www.facebook.com/passadoc/

Articles associés

%s

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
en_GBEnglish fr_FRFrench