Les moutons sont ils confinables ? (édito)

Transhumance dans les Gorges de Daluis

Les troupeaux transhument en Provence entre la fin mai et le début juillet. Est ce que, si la situation sanitaire devait se compliquer, les éleveurs seraient autorisés à déplacer leurs bêtes, à pied ou en camion, jusqu’aux pâturages en montagne ? La question est posée car à cette occasion la plupart des troupeaux changent de département. Je me suis informé auprès d’un ami berger qui est optimiste…. car pour accompagner les moutons (qui sont pour la plupart des brebis) il y a toujours des bergers qui sont soumis aux mêmes règles que les autres humains.

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles. La transhumance aura lieu. Mais moi qui suis d’un naturel pessimiste, je me dis que les éleveurs feraient bien de s’informer en demandant ce qui se passerait si, le moment du départ venu, le covid 19 faisait encore des siennes. Il arrive que les décisions gouvernementales soient incompréhensibles quand il est question du monde rural.

Vous me direz André tu es un oiseau de mauvais augure et je vous répondrai prévenir c’est guérir. Un été dans la bergerie c’est possible sous certaines conditions, s’il y a assez de fourrage à mettre dans les mangeoires.

Photo: André Abbe

Publications similaires

%s

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Préférences de confidentialité
Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous proposons.