La terre, de l’Occitanie à la Grèce (partie 1)

Iliade

Jean-Pierre Violino a mené des recherches sur la terre dans les pays méditerranéens. Grâce à la richesse des écrits, on comprend mieux le rôle central qu’avait la terre en Grèce. On ne fera pas de parallèle trop hâtif entre cette étude et la situation en Provence et dans toute l’Occitanie à la même époque. Mais quand même ! Premier volet : Jean-Pierre plante le décor.

Livre "L'Iliade" d'Homère datant de 1572; book "Iliade" from Homere dated 1572

Livre “L’Iliade” d’Homère datant de 1572

book “Iliade” from Homere dated 1572

Marseille – Athènes

La Grèce et la Provence ont des affinités depuis le VIème siècle avant notre ère avec la création de Massalia par les grecs de Phocée. D’ailleurs Fernand BENOIT, éminent helléniste provençal, avait écrit un ouvrage célèbre : “La Provence hellénique” où il contait l’apport de la civilisation grecque dans notre beau pays. Faut-il aussi lire le géographe grec STRABON qui son son livre IV de sa géographie décrit le Provence et l’Occitanie !

Retour au VIIe siècle

La terre représente dans les pays méditerranéens un élément de stabilité qui, dans un premier temps, permet de vivre, puis dans un second, avec le développement de la production, de commercer. Les sources archéologiques et les sources littéraires attestent vers la fin du VIIIème siècle, une évolution déterminante de la société grecque sur les plans économique et social en même temps que des progrès notables dans la production.

La population se diversifie plus profondément en catégories professionnelles et sociales. Progressivement apparaît la distinction entre artisans ( « démiourgoi » ) et paysans ( « georgoi » ) qui cultivent des parts de terres communautaires sur lesquelles s’instaure peu à peu une volonté de propriété individuelle.

Cet élément de stabilité de la société qu’est la terre, en même temps que l’apparition d’une nouvelle classe d’hommes qui tire profit du commerce et détient une nouvelle forme de richesse, la monnaie (fin VIIème siècle) entraînent bientôt une rupture sociétale. Ceux qui ont la puissance et la richesse tendent à accaparer les meilleures terres alors que la population s’accroît notablement. Cet antagonisme détermine une crise agraire qui dresse dans le monde grec dès la fin du VIIème siècle, les masses paysannes contre les « nantis ». Or, cette masse paysanne est appelée à combattre dans des guerres, pour une terre qui lui échappe !

La terre dans les poèmes homériques

Dans l’Iliade, comme dans l’Odyssée, au-delà des épopées héroïques, la terre joue un rôle primordial. Le « Démos » correspond aux peuples et aux terres qu’ils cultivent. Le « génos » homérien, lui, est autonome et s’organise autour de la maison consacrée par le foyer, et la terre alentour consacrée par le tombeau des ancêtres. Cette terre homérique forme un ensemble complet destiné à nourrir l’ensemble de la famille. Le domaine terrien et tout ce qui s’y rattache (cheptel, esclaves …) appartient collectivement au groupe.

La propriété apparaît alors inaliénable, indivisible et aucune règle de succession organise sa transmission . C’est l’ « OIKOS », le domaine familial . Chez Homère, il inclut les personnes libres et les esclaves, les biens mobiliers et immobiliers. C’est une institution fondée strictement sur les liens de parenté. Les terres, les bâtiments, le bétail, le matériel … font partie de l’oikos, unité économique et humaine qui dans le monde homérique, est régie par un chef, souvent guerrier, tel Ménélas ou Ulysse.

Dès les poèmes homériques, l’agriculture apparaît dès lors comme le fondement de la civilisation. La terre est exploitée sous toutes ses formes : agriculture, culture arbustive (vigne, olivier, arbres fruitiers), culture maraîchères, avec prédominance de l’économie pastorale .

Jean-Pierre Violino

A LIRE ÉGALEMENT :

– Suite de l’article de Jean-Pierre Violino sur la transformation de la propriété collective en propriété individuelle (à paraître)

– Les autres créations de Jean-Pierre Violino

    %s

    Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Préférences de confidentialité
    Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous proposons.